mardi 28 janvier 2014

Femmes berbères du Maroc, Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent

Parures de la région du Souss, Sud-ouest du Maroc © Musée Berbère photo Nicolas Mathéus

Femmes berbères du Maroc
 du 21 mars au 20 juillet 2014

   Pour sa 21ème exposition, la Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent accueille l’exposition « Femmes berbères du Maroc ». Une occasion de partager la richesse du patrimoine amazigh (berbère), mais aussi de mettre à l’honneur les femmes berbères à qui il doit en grande partie sa survivance. Cette dernière s’explique par la transmission de la langue, mais aussi des savoir-faire – dont certains, essentiellement féminins – comme le tissage, ou encore la poterie dans le Nord du Royaume. C’est enfin l’opportunité de montrer la beauté des parures berbères, diverses selon les régions, mais toujours extraordinaires.

  À travers les plus beaux objets conservés au musée berbère du Jardin Majorelle à Marrakech mais aussi au musée du quai Branly ou dans des collections particulières, l’exposition explore la place centrale des femmes dans la culture berbère.

Parures Aït Seghrouchen et Maroc septentrional Nord et centre-est du Maroc © Musée berbère photo Nicolas Mathéus

Musiciennes danseuses de Tiznit Région du Souss, 1934-1939 © Jean Besancenot, Institut du monde arabe, Paris

21 commentaires:

  1. je prépare un voyage à marrakech pour bientôt..et je me réjouis de visiter le jardin majorelle!
    ces bijoux son extraordinaires ,un plaisir pour les yeux! bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, le jardin Majorelle est de toute beauté avec son ciel bleu. Mais pour les bijoux, je n'ai pas de souvenir qu'ils soient présent dans la villa.

      Supprimer
  2. Kenza tu me fais rêver, les bijoux sont magnifiques.

    Je t'embrasse !

    RépondreSupprimer
  3. Magnifiques ces parures, j'adorerais voir ça...

    RépondreSupprimer
  4. Je pense que ça vaut le détour.
    Magnifique.

    RépondreSupprimer
  5. Belles parures mentionnées chez moi qui prend le relais de Bloguer ou ne pas bloguer. J'espère ta visite...

    RépondreSupprimer
  6. Moi aussi, je vais noter l'évènement, si par hasard le TGV me mène vers la capitale !
    J'ai un tel souvenir du jardin de la villa Majorelle !

    RépondreSupprimer
  7. Merci pour ce partage, Kenza! Ces bijoux sont de toute beauté.
    Bisous

    RépondreSupprimer
  8. Superbe ! Il faut que je revienne sur Paris pour cela... et Bonne Année aussi, merci pour vos voeux !

    RépondreSupprimer
  9. Curieuse de voir cette expo qui, je l'espère, ne se cantonnera pas aux images d'Epinal. Permettez, Elfi, qui prépare un voyage à Marrakech, de vous suggérer de quitter M. 24 h voire plus 48 ou 72 h et vous diriger vers Asni, l'Ourika, Amizmiz, le Toubkal. Désolée, Kenza, de mettre mon grain de sel mais comme tu sais...au coeur le Maroc !

    RépondreSupprimer
  10. Ce sont de très beau bijoux qui semblent pouvoir nous raconter une longue histoire.
    Bon weekend Kenza.

    RépondreSupprimer
  11. J'ai quelques bijoux berbères anciens, héritage d'une grand-mère paternelle berbère.

    Sur un des colliers, des boules d'argent en forme de breloque m'ont fait rêver petites. Elles sont au nombre de huit et chacune contenait l'espoir car je m'étais toute ma conviction à imaginer que dans chacune il y avait une potion pour donner ce bonheur parfait.

    Il est l'héritage de ce passé et je le porte toujours selon mes envies. Je partage ce bonheur à la vue et souvent l'on me demande d'où il vient. De si loin et pourtant de si proche.

    Bon week-end.

    RépondreSupprimer
  12. Quelles splendeurs!
    Oh que j'aimerais voir cette xpo! merci, bonne soirée Kenza

    RépondreSupprimer
  13. J'adore ces bijoux berbères, kabyles en Algérie (Béni Yeni est le centre des rencontres annuelles pour ces bijoux)! Merci Kenza de l'information pour cette grande exposition! Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  14. Découverte totale pour moi !!!
    Une envie de partir au Maroc me reprend!!!!
    Belle soirée !

    RépondreSupprimer

«Trois opérations : Voir, opération de l’œil. Observer, opération de l’esprit. Contempler, opération de l’âme. Quiconque arrive à cette troisième opération entre dans le domaine de l’art.» Emile Bernard