mardi 5 octobre 2010

L'Automne, Charles Cros

Hugues Merle(1823-1881), Falling Leaves,Allegory of Automn
***
L'automne fait les bruits froissés
De nos tumultueux baisers.

Dans l'eau tombent les feuilles sèches
Et sur ses yeux, les folles mèches.

Voici les pèches, les raisins,
J'aime mieux sa joue et ses seins.

Que me fait le soir triste et rouge,
Quand sa lèvre boudeuse bouge ?

Le vin qui coule des pressoirs
Est moins traître que ses yeux noirs.

Charles Cros

8 commentaires:

  1. J'aime bien le point de vue du poète: il a bien raison!C'est un beau poème!

    RépondreSupprimer
  2. Magnifique poème qui accompagne cette belle femme aux pieds nus.
    Bisous

    RépondreSupprimer
  3. Ce tableau est magnifique! La blancheur de la peau....

    RépondreSupprimer
  4. ces yeux noirs ... j'en ai des frissons !!

    RépondreSupprimer
  5. La transparence du tissu la peau diaphane typique de ces peintures
    Les mots de ce poète sont beaux.
    Merci Kenza

    RépondreSupprimer
  6. Tout à fait admirable!

    Merci, chère amie. Bisous.

    RépondreSupprimer
  7. J'aime bien Charles Cros, et le tableau comme d'habitude se marie très bien

    RépondreSupprimer

«Trois opérations : Voir, opération de l’œil. Observer, opération de l’esprit. Contempler, opération de l’âme. Quiconque arrive à cette troisième opération entre dans le domaine de l’art.» Emile Bernard