jeudi 7 janvier 2010

Musée des Beaux-Arts de Tours

Installé depuis 1910 dans l'ancien palais des archevêques
à quelques pas de la cathédrale,
le musée des Beaux-Arts de Tours fête ses 100 ans

video


L’importante collection de peinture européenne du XIVe au XXe siècle, se déploie sur les trois étages du musée selon une présentation par école et par période. Les œuvres françaises des XVIIe et XVIIIe siècles sont particulièrement bien représentées et s’accordent parfaitement avec l’architecture du lieu. L’autre point fort de la collection est sans conteste l’exceptionnel fonds de Primitifs italiens qui offre un panorama des divers centres artistiques de la Péninsule et met en valeur les joyaux que sont les panneaux d’Andrea Mantegna.

François Boucher, Apollon révélant sa divinité à la bergère Issé

Caravage 1571-1610, La Sainte Famille avec saint Jean-Baptiste enfant

Rembrandt 1606-1669, La Fuite en Egypte

Dans le cadre d’un jardin à la française où se dresse un cèdre classé « arbre remarquable », l’ancien palais des archevêques de Tours abrite le musée des Beaux-Arts, l’un des tout premiers de province pour la richesse et la variété de ses collections. Celles-ci, rassemblées à la Révolution et provenant des grandes propriétés de Touraine, complétées d’envois du Musée du Louvre et de l’Etat, de dons, legs, acquisitions, ne cessent de s’accroître. Présentées notamment dans les magnifiques salons de réception de l’aile du XVIIIème siècle, ces collections comptent des chefs-d’œuvre insignes, Primitifs italiens, panneaux de Mantegna, peinture et de mobilier du XVIIIème siècle. Elles s’ouvrent aussi sur l’art moderne et contemporain.

Les saisies révolutionnaires dans les abbayes (Marmoutier, Bourgueil, La Riche) et les châteaux ( Chanteloup, Richelieu) regroupent sculptures antiques, peintures de Blanchard, Boucher, Boulogne, Houël, La Fosse, Lamy, Le Sueur, Parrocel, Restout, et des meubles d'exception... Créé en 1801 par décret consulaire, le musée reçoit du Muséum Central trente peintures : morceaux de réception à l'Académie Royale de peinture datant du XVIIIe siècle, tableaux de Rubens et de Mantegna. Au XIXe siècle, la ville de Tours acquiert des peintures où le XVIIIe siècle français et italien est de nouveau bien représenté. Dépôts de l'Etat, legs et dons enrichissent les collections de meubles, tableaux, sculptures, objets d'art de diverses époques : citons les tableaux de Champaigne, Corneille, Coypel, Lagrenée, Nattier, Perronneau, Rembrandt. En 1963, grâce au legs Linet, le musée reçoit la plus grande collection de Primitifs italiens en France après le musée du Louvre. Le XIXe siècle est également bien représenté avec des œuvres néo-classiques (David), romantiques (Vinchon, Boulanger), orientalistes (Chassériau, Delacroix), réalistes, impressionnistes (Monet, Degas), symbolistes. La collection du XXe siècle regroupe Maurice Denis, Davidson, Calder, Debré, Asse, Zao Wou-Ki,. Les enrichissements se poursuivent : achats de peintures de Veneziano et Largillière, dépôts de tableaux de Debré, Vieira da Silva, sculpture de Giacometti. FRAME

François Boucher 1703-1770, Sylvie fuyant le loup qu'elle a blessé

12 commentaires:

  1. L'endroit est magnifique et semble regorger de trésors.
    Tu as de la chance; Par ici, les musées se sont spécialisés dans l'art contemporain, que je suis loin d'autant apprécier..
    je préfère l'art classique et les noms de Caravage et Rembrandt me font rêver..
    Tu as de la neige chez toi?..

    RépondreSupprimer
  2. Oui, ce Musée des Beaux-arts est magnifique et je m'y rends avec plaisir à chaque exposition temporaire... J'en ai vu de vraiment très belles!
    Ici en Touraine il a neigé ce matin, mais la neige ne tient pas, il ne reste plus trace de rien ce soir...
    Bisous et très belle soirée Malyss

    RépondreSupprimer
  3. Un endroit superbe, c'est vrai tu as de la chance, le musée ne semble pas bondé, tu as pu profiter à loisir du charme de ces oeuvres!
    Ici, il fait -7, je reste bien au chaud...
    Bisous du soir

    RépondreSupprimer
  4. Tourangelle madrilène qui te remercie de me faire visiter ce beau Musée que j´avais visité il y a tant ......., oui, d´années.

    Sans aucun doute, je dois m´y rendre la prochaine fois.

    A bientôt.

    RépondreSupprimer
  5. @ Karine
    Oui, j'ai le privilège de pouvoir m'y rendre en semaine au moment où il n'y a pas de bousculade...
    Ici aussi, il fait très froid!
    Bisous, bisous

    @ Chantalina
    Alors, si tu viens dans la région, tu me fais signe...

    RépondreSupprimer
  6. Que la promenade proposée dans ce billet est belle et enrichissante. Bien trop belle, pour que je sois le seul à vouloir en profiter.
    A dimanche, dans ma toile.
    Bonne année a vous et a tous vos lecteurs.

    Armando

    RépondreSupprimer
  7. Merci beaucoup Armando pour ces gentils mots!
    Amicalement

    RépondreSupprimer
  8. Magnifique... rien que le Caravage ça vaudrait le détour...

    RépondreSupprimer
  9. Ce musée regorge de trésors! Je ne m'en lasse jamais, et à chacune de mes visites, je découvre de nouvelles merveilles...
    Très amicalement

    RépondreSupprimer
  10. Une belle visite que tu nous offres là, c'est sûr quand je passerai à Tours, j'y ferai un petit tour pour admirer tous ces trésors...

    RépondreSupprimer
  11. Oui, effectivement, c'est très beau musée à recommander.
    Merci pour votre visite et très belle soirée

    RépondreSupprimer

«Trois opérations : Voir, opération de l’œil. Observer, opération de l’esprit. Contempler, opération de l’âme. Quiconque arrive à cette troisième opération entre dans le domaine de l’art.» Emile Bernard