vendredi 19 mars 2010

Je me souviens... Tahar Ben Jelloun

Jean-Léon Gérôme 1824-1904, Bathsheba
***
Je me souviens de jeux interdits sur les terrasses
Où le corps des jeunes filles s'évade
Où nos mains se dispersent
A la recherche des seins nubiles
Où la peur est joie insolente
rassemblant nos ruses et nos rires
la peur blanche du plaisir inconnu
A même le sol
Nous découvrons
L'amère brûlure de l'amour.

Tahar Ben Jelloun
Les Pierres du Temps et autres poèmes

8 commentaires:

  1. Magnifique! merci et joyeuse fin de semaine!

    RépondreSupprimer
  2. J'aime le tout, c'est magnifique !
    Je te souhaite un excellent week-end printannier
    Danielle

    RépondreSupprimer
  3. Les charmes de l'Orient une fois encore sublimés!
    Passe une bonne fin de semaine. Profite de la douceur de ta si jolie région :)))
    Bisous, bisous

    RépondreSupprimer
  4. Très bientôt une expo Jérôme à Orsay, chic!
    Bon week end!

    RépondreSupprimer
  5. J'ai jamais visite ton joli blog que je viens de decouvrir par l'autre Kenza. Je dois te felliciter de ton excellente choix de poster cette chanson de Stevie Wonder, "FREE". J'ai poste exactement la meme chanson le jour de Martin Luther King ce Fevrier juste passe.

    Je suis Fan Fou de Stevie. (C'est le delire!)

    Merci - bon weekend!

    RépondreSupprimer
  6. D'un blog à un autre jusqu'à arriver au tien, un trés joli coin,couleurs, musique; littérature, peinture et Tahar Ben Jelloun; mon auteur marocain favori.
    Bonne journée

    RépondreSupprimer

«Trois opérations : Voir, opération de l’œil. Observer, opération de l’esprit. Contempler, opération de l’âme. Quiconque arrive à cette troisième opération entre dans le domaine de l’art.» Emile Bernard