jeudi 1 juillet 2010

Les baisers de pierre, Théodore de Banville

Andrea Solario (1460-1524), Salome with the Head of Saint John the Baptist
***
Hérodiade, svelte en ses riches habits,
Portant sur un plat d'or constellé de rubis
La tête de saint Jean-Baptiste qui ruisselle,
Nous résume très bien l'histoire universelle ;
Car le sage est toujours celui qui, la voyant
Sous les tissus vermeils et roses d'orient,
Admire ses yeux noirs et les fleurs de l' étoffe.

Théodore de Banville

Extrait de Les baisers de pierre
Lire le Texte intégral

6 commentaires:

  1. Les dessins de Solario sont, si possible, encore plus beaux que les tableaux... j'ai ici une étude pour une tête de St Jean Baptiste, publié par Julia Kristeva sur la couverture de son essai "Visions capitales"... magnifique peintre....
    Bonne soirée chère amie...

    RépondreSupprimer
  2. L´élégance des femmes à la Renaissance...

    Bonne journée Kenza

    RépondreSupprimer
  3. Stone baisers terrible, terrible gan Salomé avec la tête du pauvre de San Juan Bautista.
    Comme toujours un plaisir de visiter.
    baisers.
    je vous informe:
    J´utilise: Google Traductor.

    RépondreSupprimer
  4. oui l'opposition entre la tête sans poids de St Jean Baptiste et la position presque alourdie de Salomé est étonnante...Le poids de la vie et le poids de la mort...

    RépondreSupprimer
  5. Encore une très belle et cruelle représentation de Salomé, pour un épisode biblique qui m'effrayait, enfant.

    RépondreSupprimer

«Trois opérations : Voir, opération de l’œil. Observer, opération de l’esprit. Contempler, opération de l’âme. Quiconque arrive à cette troisième opération entre dans le domaine de l’art.» Emile Bernard