mardi 4 mai 2010

Un rayon de soleil...

Raphaël (1483-1520), Jeanne d'Aragon
(C) RMN / Daniel Arnaudet / Christian Jean. Musée du Louvre, Paris
***
Un rayon de soleil répandait une douce lumière sur ses cheveux dorés et vaporeux, son cou innocent, ses épaules obliques et sa poitrine calme, délicate. […] Il me semblait que je la connaissais depuis très longtemps et que je n’avais rien su ni vécu avant de la connaître… « Et voilà que je suis assis devant elle, » pensais-je, « que j’ai fait sa connaissance… quel bonheur, mon Dieu ! ». Je faillis sauter de ma chaise dans mon transport, mais je ne fis que remuer un peu les pieds, comme un enfant qui se régale.
Ivan Tourgéniev, Premier Amour
Illustration, Raphaël (1483-1520), Jeanne d'Aragon (C) RMN / Hervé Lewandowski. Musée du Louvre, Paris

9 commentaires:

  1. Voici un bien joli bog où l'on aime à se promener pour rêver...

    RépondreSupprimer
  2. Quel magnifique portrait et le texte de Tourgueniev, le premier livre d'un auteur russe que j'ai lu quand j'étais juene, très jeune, et que j'ai adoré !
    Tu as remarqué à nouveau un blond vénitien...
    bise
    Danielle

    RépondreSupprimer
  3. En effet, un rayon de soleil.

    RépondreSupprimer
  4. Merci de me redonner à lire Premier amour lu il y a fort longtemps avec Raphael, cette beauté, et même la musique, c'est un bonheur !

    RépondreSupprimer
  5. Tourgéniev... oui. J'ai lu il y a pas longtemps "Father & Sons" ce dois être "Pères et Fils" en Français (pardon je lis plus en Anglais). La peinture est divine! je n;aurais jamais cru un Raphaël. Merci pour ce texte et image!

    RépondreSupprimer
  6. Raphaël et Tourgueniev que tu réunis sur ce billet, un vrai rayon de soleil!
    Premier amour et je termine "un grand amour", ah l'amour, l'amour.....

    RépondreSupprimer
  7. Quel joli billet!
    Tu nous donnes envie de relire ce Premier amour qui doit être toujours sur un rayon de bibliothèque, attendant sagement d'être relu un jour, peut-être, sous sa couverture rose de la bibliothèque Cosmopolite de Stock.
    Je vais aussi le conseiller à mes filles.
    (Je m'aperçois qu'il n'est pas dans ce groupe de livres, ah mémoire!)

    RépondreSupprimer
  8. Quelle est belle Jeanne d'Aragon et cette robe magniique que l'on a envie de caresser pour sentir le velours sous la main
    Tourgueniev on peut aussi l'écouter en livre audio et je vous promet du plaisir

    RépondreSupprimer

«Trois opérations : Voir, opération de l’œil. Observer, opération de l’esprit. Contempler, opération de l’âme. Quiconque arrive à cette troisième opération entre dans le domaine de l’art.» Emile Bernard