mercredi 23 avril 2008

Ma passion pour les livres.

Mon premier message sera un hommage à mon père sans qui ce blog n'aurait jamais vu le jour. C'est avec et grâce à lui que j'ai découvert la littérature, il a su me communiquer sa grande fascination pour la France ainsi que sa passion pour les grands écrivains français.
Dès mon entrée au collège, il avait pris pour habitude de lancer des paris: "si tu arrives à lire et finir ce livre d'ici la fin de la semaine, je t'emmène au cinéma dimanche". Pour notre premier pari, il avait placé la barre haute, il s'agissait du roman de Margarette Mitchell, Autant en emporte le vent. Bien évidemment, j'ai relever le défi!
A l'époque, la version "livre de poche" du roman était composée de deux gros pavés de plus de trois cent pages chacun. Je me souviens avoir dévoré le roman et l'avoir fini dans les temps, ce qui ma valu les encouragements de mon père et bien sûr une séance de cinéma avec lui. Quelle victoire!
Quand j'y pense aujourd'hui, je dois admettre que c'est cette petite lueur de fierté dans ces yeux qui m'a aidée à surmonter puis vaincre ma dyslexie. A l'époque ce trouble qui m'a handicaper durant toute ma scolarité, et dont je ressens encore les séquelles aujourd'hui, n'était pas connu des enseignants. Et c'est mon père toujours bienveillant et pédagogue avant l'heure qui m'a ouvert les portes du monde littéraire...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

«Trois opérations : Voir, opération de l’œil. Observer, opération de l’esprit. Contempler, opération de l’âme. Quiconque arrive à cette troisième opération entre dans le domaine de l’art.» Emile Bernard